Nos nouvelles adresses

Alpettes
Carte de France

La Via Francigena

Index de l'article

La Via Francigena en France recherche ses ambassadeurs...

  • via-francigena-france-Tedeschi-routes-terroir-myber

Sur la photo 1ère marche populaire de 12km sur la Via Francigena, le samedi 24 mars 2012. Passage du Bourdon (bâton du pèlerin) à Coublanc, Leffond et Montarlot. À Champlitte, des membres de la confrérie Saint-Vincent et les Cors du Joli Bois ont accueilli les pèlerins d’un jour. Un vin d’honneur et un repas à la salle des fêtes ont clôturé la journée.

« Il faut aimer la via Francigena et vouloir la faire découvrir pour devenir ambassadeur ! » a déclaré Charles MYBER à Langres lors de l'inauguration d'un tronçon de la via Francigena.
Mieux faire connaitre la via Francigena et créer un véritable réseau d'influence pour faire inscrire la via Francigean sur la liste des patrimoines mondiaux reconnue par l’Unesco voilà notre objectif.
Quelques principes des Ambassadeurs de la via Francigena

Le visiteur et l'ambassadeur doivent se rendre sur le lieu du rendez-vous par leurs propres moyens.
L'ambassadeur n'est pas un guide professionnel et à ce titre :
- il n'a pas les mêmes compétences qu'un historien, guide conférencier ou naturaliste,
- il est bénévole et ne perçoit à ce titre aucun revenu ni pourboire,
- il n’accueille pas de groupes et jamais plus de 6/7 personnes à la fois (en famille, entre amis, etc.)
- il ne conduit jamais les visiteurs sur des lieux déjà couverts par des guides professionnels (conférenciers, naturalistes, etc.).

Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas

 écrivez moi

Suivez-nous

Sur FaceBook et Twitter

 


Découvrez
notre sélection de cadeaux
climat France
S'abonner à notre newsletter

De nombreux moulins sont ouverts à la visite et il ne tient qu’à vous de les découvrir...

Découvrez le blog de Charles Myber

La route des spectacles

Le club Les routes du terroir

Devenir partenaire aves Les routes du terroir

Les rendez-vous des routes du terroir