Crêpes et Chandeleur

Fête de tradition catholique, la Chandeleur célèbre la présentation de l'enfant Jésus au Temple.

C'est en mémoire de cet événement, qu'à partir de 492 fut organisée une procession annuelle, au cours de laquelle étaient allumés des cierges bénis. La fête de la Chandeleur tire d'ailleurs son nom du latin festa candelarum (fête des chandelles).

C'est lors de l'une de ces processions qu'est né le traditionnel partage des crêpes chaque 2 février. Pour encourager et récompenser les pèlerins venus jusqu'à Rome pour fêter la Chandeleur, le pape Gélase 1er leur distribua des crêpes, donnant ainsi naissance à une tradition toujours respectée.

Aujourd'hui, on connaît surtout la Chandeleur car c'est le jour des crêpes.
Il règne autour de cette fête une certaine superstition. Certains continuent à faire sauter leur première crêpe de la main droite, un « Louis d'or » dans la main gauche gage de prospérité.

La crêpe est une spécialité pouvant servir de base à un dessert ou à un plat, obtenue par cuisson d'une pâte, étalée en disque sur une crêpière (sorte de grande poêle sans bords ou de faible hauteur, ou appareil spécifique).

On distingue habituellement les crêpes préparées à partir de farine de froment et celles préparées avec de la farine de sarrasin (ou farine de blé noir). La garniture des crêpes de froment est généralement sucrée, celle des crêpes de sarrasin est plutôt salée.

La recette

Ingrédients :

Préparation

A noter que s'il est d'usage de manger des crêpes le 2 février, certaines régions du sud de la France fêtent la Chandeleur en dégustant des beignets. 

Les meilleures crêperies en cliquant ici